6 raisons pour lesquelles nous prenons de mauvaises décisions et pourquoi l’Intelligence Artificielle améliore le processus décisionnel

Il y a seulement 50 à 75 ans, le jugement humain était le processeur central du processus décisionnel en entreprise. Encore aujourd'hui, beaucoup de gestionnaires utilisent le processus ci-dessous.

decision-making-model-human

De plus, plusieurs facteurs viennent affaiblir notre capacité à prendre ces décisions. Voici 6 raisons pour lesquelles nous prenons de mauvaises décisions:

1. La fatigue

«L’une des études les plus célèbres sur ce sujet a montré que les détenus sont plus susceptibles de faire approuver leur libération conditionnelle le matin que lorsque leur cas est entendu l’après-midi.»

2. Un état de distraction constant

«Le tsunami technologique de la dernière décennie a ouvert une ère de commodité sans précédent. Mais cela a également créé un environnement où l’information et la communication ne cessent jamais.»

3. Manque de contribution

«La Kellogg School a récemment découvert que lors d’une réunion, trois personnes parlent en moyenne 70% du temps. Comme l’auteur Susan Cain l’exprime si bien dans son livre Quiet, de nombreux introvertis hésitent à prendre la parole lors d’une réunion jusqu’à ce qu’ils sachent exactement ce qu’ils veulent dire.»

4. Le multitâche

«Les recherchent montrent clairement que la performance, y compris l’efficacité de la prise de décision, en souffre jusqu’à 40% lorsque nous nous concentrons sur deux tâches cognitives simultanément.»

5. Nos émotions

«Bien que les émotions jouent un rôle important dans nos vies, vous n’avez probablement pas besoin de consulter les recherches scientifiques pour savoir que nos émotions, en particulier lors des moments de colère et de bonheur extrêmes, peuvent nuire à notre capacité de prendre de bonnes décisions.»

6. Paralysie de l'analyse

«Bien que le processus de prise de décision devrait être minutieux, la meilleure façon de prendre de bonnes décisions est généralement de ne pas prendre plus de temps ou de rechercher plus d’informations. Au lieu de cela, examinez l’information pertinente dont vous avez besoin, fixez une date limite pour prendre une décision, puis respectez-la.»

«Les appareils capturent désormais des volumes de données inimaginables: chaque transaction, chaque geste du client, chaque indicateur micro et macroéconomique, toutes les informations permettant de prendre de meilleures décisions.»

Le jugement humain reste le processeur central lors de la prise de décisions mais il utilise maintenant les données résumées pour prendre la meilleure action possible.

decision-making-model-with-data

«Nous devons évoluer davantage et intégrer l'Intelligence Artificielle dans le flux de travail en tant que processeur principal de données. Il est préférable de déléguer les décisions à l'Intelligence Artificielle pour les décisions de routine qui reposent uniquement sur des données structurées, puisqu'elle est moins sujette aux biais cognitifs qu'un humain.»

decision-making-model-IA

«L’essentiel est que les humains ne s’impliquent pas directement avec les données mais avec les possibilités offertes par le traitement des données par Intelligence Artificielle. En tirant parti à la fois de l'Intelligence Artificielle et des humains, nous pouvons prendre de meilleures décisions qu'avec l'un ou l'autre.»

decision-making-model-combine

En conclusion, le processus liant l'Intelligence Artificielle avec l'humain vient diminuer le risque de prendre de mauvaises décisions. De plus, l'impact est d'autant plus grand lorsqu'il y a des facteurs défavorables comme les 6 raisons mentionnées plus tôt.

Références
Exhausted Man Icon made by Freepik from www.flaticon.com is licensed by CC 3.0 BY
AI Icon made by photo3idea_studio from www.flaticon.com is licensed by CC 3.0 BY